Category Archives: QUEER

« Let the trans women speak! »

Let the Trans Women Speak (Imposed)A response to Camp Trans 2010

We bitches have frayed nerves. Over the past week, everything, or almost everything, has wounded us, and what didn’t was at the very least irritating. what follows is a brief analysis of the events of this year’s Camp Trans

publié par Not yr cister press, 2010

 

 

PDF mis en page

Abolish gender, abolish patriarchy, abolish war

UntitledWe don’t want to be on any talkshow, be in any ads, sell any products, star in any sitcoms or be a target market. We want more language, more funding, more healthcare, more small-sized suits, more research, more options. We want more space for more creatures

 

 

 

 

 
PDF mis en page

Au delà du personnel

Au dela du personnelPour une transformation politique du personnel

Trente ans après mai 68, Au-delà du personnel reprend le slogan féministe « le privé est politique » et propose de réexaminer les comportements, convictions et sentiments produits par une société patriarcale et autoritaire. Ce livre plaide pour une transformation politique de nos vies intimes, sans laquelle tout projet de société antiautoritaire ne peut être que caduc.

Il aborde les questions suivantes :
– Quelle est la fonction de l’hétérosexualité dans une société patriarcale?
– Peut-on vivre selon ses valeurs en dépit des pressions sociales ?
– Comment appliquer le féminisme dans sa vie quotidienne ?
– En quoi la monogamie bénéficie-t-elle aux hommes ?
– Y a-t-il des hommes de gauche quand il s’agit des femmes ?
– L’amour et le couple existeraient-ils dans une société libre ?

Une vingtaine de femmes et quelques hommes vous proposent d’emprunter un chemin certes difficile, mais bien plus juste et libre que les autoroutes que la société nous impose. Sans nier l’existence des structures sociales qui déterminent nos existences, ni la nécessité de lutter collectivement, il importe d’œuvrer pour des changements radicaux individuels et relationnels.
Au-delà du personnel participe à la construction d’une politique du personnel qui s’inscrit dans les luttes féministes et libertaires afin qu’un jour cesse la domination des hommes sur les femmes, et que puissent exister des interactions libres et égalitaires entre les individues.

textes rassemblés par Corinne Monnet et Léo Vidal
publié par l’Atelier de création libertaire, mai 1997

PDF

Bang Bang n°X

bang_bang_xLet’s talk about sex, baby!

Le seul fanzine qui vous offre la légende…

Fait par et pour des pédés, il est né de l’envie commune de faire exister un bulletin de liaison entre les Croisières pour permettre de continuer et d’approfondir les discussions et les liens entre croisièristes. Aujourd’hui, Bangbang est toujours un outil de résistance, un moyen pour les pédés pas comme les autres de faire entendre leur voix, de dénoncer les normes, les flcs, hétéros et homos, de se raconter, de prendre la place. Bangbang est un projet politique et collectif.

 
PDF mis en page

Bibi à la recherche d’une alternative (identitaire et sexuelle)

BibiOu comment se dépatouiller des normes sociales, en particulier les normes genrées, sexuées, sexuelles et autres, sans retomber dans de nouvelles normes qui ne sont finalement pas plus satisfaisantes…

 
 
 

PDF mis en page

Blue floral gusset

bluefloralgusset

My now ex-psychologist asked me a couple years ago whether I taped my cock to my legs before getting dressed. He’d had a few transestite clients before and that’s apparently what they did to avoid getting read as male. I freaked out at the idea pretty quickly.

écrit pour et publié au TINA, 2010
 

 

 

 

 

PDF mis en page

Boyfunk manifesto

UntitledRebuilding the lavender menace since 2002

I don’t know about you, but I’m tired of the mainstream gay male culture that says I’m supposed to be a mindless, hard-bodied twink whose only purpose in life is to titil-late middle-aged, middle-class faggots.

 

 

 

 
 

PDF mis en page

Dangerous spaces

UntitledViolent resistance, self-defense & insurrectional struggle against gender

We are not asking for a right to the streets, we are taking them; we are not asking for advertisements that do not objectify women, we’re destroying the commercial mechanisms that objectify women; we are not appealing to male power for an end to rape, but threatening: « If you touch me, I will fucking kill you. »
For once, the mechanisms that create and maintain identities of womanhood were refused, and our desires were our own, our bodies were our own, and our violence was our own.
– We’ll show you crazy bitches
Untorelli Press

 

PDF mis en page

From cross to trans

from_cross_to_transTrans thoughts
Be fabulousfabulousfabulousfabulous

A small history, a small zine, some writings that take us into the exploration, the fear, the justification, the days, that have been mine over the past year, in solar time, an entire life when it comes to gender.

2010

 

 

PDF mis en page

Gender anarky

genderanarkyzineupdate_imposed

What follows is a compilation of writings by the radical trans women’s prison collective Gender Anarky. Gender Anarky as a project material-ized within the hellish conditions of the California state prison system, founded by trans women who have been serving decades of time since the ‘70s. We have reprinted these pieces of writing with as much ac-curacy as possible while omitting parts of our correspondences which contain more personal conversations between ourselves and Gender Anarky member Amazon. Consequently, letters might seem to jump from topic to topic or be disjointed. While we do not necessarily agree with all of their conclusions, we !nd Gender Anarky’s militant struggle against prison, the state, gender, and civilizaiton to be inspiring, and we hope you will too.

publié par Not yr cister press

PDF mis en page

Genderfuck is my boyfriend (polyamory is my boyfriend)

GenderFuckIsMyBoyfriendThis is basically a collection of my thoughts on gender- my biggest obsession. The title might be a bit misleading, cos it’s n0t exactly about polyamory… but my life is, so there!

 

 

 

 

 

PDF mis en page

How I became a queer heterosexual

QueerHeterosexual

It begins in North Carolina where I spent most of my life till I was twenty-nine years old. There I developed a flexible conception of gender and an openness to others’ sexual orientation but held on to binaries of male and female, hetero and homo. The bulk of my story focuses on a three year period spent in San Francisco where I was immersed in a queer milieu. There I learned a great deal about further possibilities for sexual and gendered identity that went beyond rigid binaries. Much of this learning occurred in queer territory and led to my alignment with that identity yet my initial inability to claim such a title.

de Clyde Smith, 1997
publié par « Beyond Boundaries, » An International Conference on Sexuality,

 
RTF

How we kiss

HowWeKissPrivilege on the dancefloor

It’s not just what you know – it’s what you never have to know.It’s happening everyday, at that party or park or putlock, when you can look like what you really are and touch who you really want to touch without feeling like you’re violating other’s expectations.

2011

PDF mis en page

Le Privilège Cissexuel

le_privilege_cissexuelCe texte de Julia Serano constitue le chapitre 8 de son livre « Whipping girl, a transsexual woman on sexism and the scapegoating of femininity », paru en 2007. Il s’agit là de sa première édition publiée en français.
Dans son livre, Julia Serano part en partie de sa vie pour tirer une analyse politique féministe de la situation des femmes trans dans la société occidentale et les milieux féministes et LGBT. Elle défend la thèse que les femmes trans, avant de subir des formes évoluées de transphobie, sont le plus souvent les cibles du sexisme traditionnel et de la misogynie banale et parfois insidieuse qui sévit historiquement dans nos sociétés et milieux. Elle propose donc, avant de partir en guerre contre de nouveaux systèmes d’oppression, de revoir en profondeur nos rapports à la féminité et à sa (dé)valorisation. Elle propose de nouveaux cadres de réflexion, via une remise en cause radicale des comportements misogynes et des perceptions des féminités.
Dans ce chapitre, elle s’attarde sur les privilèges cissexuels ainsi que sur les mécanismes que les personnes cissexuelles mettent en place pour justifier et maintenir leurs privilèges. L’idée est de mettre en lumière un statut opprimant (en l’occurrence, le statut cis), pour l’étudier et en comprendre les fonctionnements. Ce qui permet, pour une fois, de ne pas placer les personnes transsexuelles comme objets d’étude, mais à l’inverse de mettre les personnes cissexuelles et leurs comportements sous la loupe d’une analyse matérialiste visant à questionner la norme.

Julia Serano
Publié par Infokiosques.net

PDF mis en page

Les privilèges de la blanchité, mâles, hétérosexuels et classistes

Sur une base quotidienne, en tant que « Blanc » ou « Blanche »…
1. Si je le désire, je peux m’arranger la plupart du temps pour être en compagnie de gens de ma « race »

Sur une base quotidienne, en tant qu’homme…
1. Lorsque je suis en compétition avec des candidates, mes chances d’être embauché pour un emploi jouent probablement en ma faveur. PLus l’emploi est prestigieux, plus les chances sont biaisées.

Sur une base quotidienne, en tant que personne hétérosexuelle…
1. Je peux, si je le souhaite, m’arranger la plupart du temps pour être en compagnie de personnes qui partagent mon orientation sexuelle.

Sur une base quotidienne, en tant que personne riche…
1. Je peux m’arranger pour connaître uniquement des personnes de ma propre classe en fréquentant exclusivement des endroits où ces personnes se rassemblent – voisinages, écoles, clubs, milieux de travail, etc.

compilation sur des bases de Peggy McIntosh, Barry Deutsch, Ketner et Hirschmann et le Women’s theological center
traduit et assemblé pour le Premier rassemblement pancanadien des jeunes féministes « Toujours RebELLEs »

PDF mis en page

 

My tender gender all mixed up in a blender

MyTenderGenderIt’s a funny thing. It never bothered me that much, I always thought about it but it never really bothered me that much. So how come gender became such an issue for me in the past months? I don’t really know. But maybe…

de Tara-hell, 2009
 

 

 

 
 
PDF mis en page

Nous sommes touTEs en devenir

NousSommesToutEsNous sommes un mouvement de femmes biologiques masculines, d’hommes biologiques féminins, de cross-dressers, d’hommes et de femmes trans, d’inter-sexes qui sommes néEs dans ce large intervalle qu’il y a anatomiquement entre femelle et mâle biologique, de gender-blenders, de beaucoup d’autres variantEs de sexe et de genre, et d’autres définitions qui nous sont importantes. En somme, nous élargissons la vision du nombre de manières qu’il y a d’être humainE. Pour beaucoup d’entre nous, les mots femme et homme, m’dame ou m’sieur, elle ou il – en eux-mêmes comme d’eux-mêmes – ne complètent ni la somme de nos identités, ni celle de nos oppressions. Pour ce qui est de moi, ma vie ne devient visible que lorsqu’on ajoute à l’équation le mot transgenre.

 
 

PDF mis en page

Out of the closets and into the libraries

A collection of radical queer moments…

When I confronted my few older queer friends, they smiled apologetically and remarked, « you don’t know these histories because a lot of people that could tell these stories were either murdered by homophobes or murdered by AIDS. The rest of us, the survivors, either don’t know our own histories or are petrified to have any sort of relationships with the younger generations, fearing the label predator and child molester. »

de Conrad
publié par The bangarang collective

 

PDF mis en page

Queer comics to watch out for

queer comics to watch out forFantagraphics

 

 

 

 

 

 

PDF mis en page

Queer feministes antifascistes vegan.e.s

queerveganantifaNous et nos luttes sommes inséparables…

Panthères enragées

 

 

 

 

 

PDF mis en page

Queer fire

queer fire-1

The George Jackson Brigade,
Men Against Sexism
and Gay Struggle Against Prison

« I’ll tell you what, we were some tough faggots. » -Ed Mead

Untorelli press

 

 

 

PDF mis en page

Queer masculinities of straight men: a typology

Many straight men experience and demonstrate “queer masculinity,” defined here as ways of being masculine outside hetero-normative constructions of masculinity that dis- rupt, or have the potential to disrupt, traditional images of the hegemonic heterosexual masculine. This article proposes language and a typology for such men: (1) straight sissy boys, (2) social justice straight-queers, (3) elective straight-queers, (4) committed straight-queers, and (5) males living in the shadow of masculinity. The benefit of building a typology of straight-queer masculinities is to begin to give voice and legitimacy to the queerness that exists within the straight male world. Naming the diversity of masculinity and its relationship to queerness will ideally provoke greater discourse on the topic and, ideally, extend awareness of the influence of the hegemonically straight masculine con- text not only over gay men but straight males as well.

de R. Heasley, 2005
publié par Sage

PDF

Queer Nation manifesto

queer_nation_manifestoTexte d’un manifeste initialement distribué par des personnes marchant aux côtés du contingent d’Act Up à la Gay Pride de New York, 1990

Queer Nation était un groupe transpédégouine radical fondé en mars 1990 à New York aux Etats Unis par des militantEs d’ACT UP. Les quatres activistes à l’origine du groupe étaient outragéEs par l’augmentation de la violence homo et lesbophobe dans les rues et les préjugés dans les arts et les médias. Le groupe est connu pour ses stratégies «dans ta face», ses slogans, et la pratique du «outing»    (le fait de révéler publiquement, sans son consentement, qu’une personnalité a des relations homosexuelles). Queer Nation était un groupe d’action directe, se démarquant ainsi des associations lesbiennes, gaies, bi et trans assimilationnistes.

Par Queer Nation

PDF mis en page

Queer Ultra Violence

QueerUltraViolenceCeci est une traduction d’extraits du livre « Queer Ultra Violence : Bash Back! Anthology » publié en 2011 par Ardent Press aux États-Unis, anthologie du mouvement queer insurrectionnaliste Bash Back!
« Les queers sont marquéEs comme des victimes tandis que la violence n’est jamais vue que comme l’outil des maîtres. Le projet anarcho-queer incarné par Bash Back! est avant tout un refus du statut de victime et une réappropriation de la violence qui nous a été enlevée par l’idéologie progressiste et utilisée contre nous par nos agresseurs et par l’État. Le tournant opéré par Bash Back ! lors de sa rupture avec celleux qui ont refusé de reconnaître l’importance de cette réappropriation a été crucial. Il a permis de solidifier et de construire la cohérence de la tendance queer insurrectionnelle autour de la question de la violence… »

Sommaire :

– Introduction à l’édition française

– Vers la plus queer des insurrections 
- Intimité criminelle

– “L’Enfer n’a de Furie plus grande” : Chronologie de l’insurrection Genderfuck

– Vers un transféminisme insurrectionnel

– Théorie de la Pute

– Le Pronom que je préfère est la Négation

– Anarchie de la mode : Entretien avec Le Boulevardier

– Milwaukee : Solidarité avec toutes les Tueureuses de Flics

– Bash Back ! est mort ; Vive Bash Back !

– Glossaire

Traduction française par la bande à Cris-tea

PDF mis en page

Queering heterosexuality

queering-heterosexualityIn this piece i will be considering the impact that taking on queer politics has had in my life, thinking through ways that queer- ing anarchism might happen in the lives of anarchists and anti- authoritarians who society may identify as heterosexual due to the sex and/ or gender of the object of their desire, but who our- selves disidentify with all things straight, perhaps even with the subject-position of heterosexual. what does this mean? this means that we are working on queering straight-seeming spaces, that we are straight-ish allies of queer struggles, challenging heteronorma- tivity in the anarchist movement, as well as in the mainstream spaces we inhabit, from workplaces to families, from classrooms to cultural productions.

Sandra Jeppesen
Publié par The anarchist library

PDF mis en page

Rapport contre la normalité

rapport contre la normalitepar le Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire
1971

Morceaux choisis

Publié par les Editions des_zentravéEs

 

 

 

PDF mis en page

Si on se touchait?

si on se touchaitCette brochure est une compilation de traductions de deux textes issus du livre Men doing feminism (hommes faisant du féminisme).

Le premier, Les hommes proféministes et leurs ami.e.s, essaye de comprendre pourquoi les hommes hétérosexuels ayant des réflexions féministes n’arrivent à entretenir, majoritairement, des relations amicales sincères, sensuelles, confiantes et intimes qu’avec des femmes.
Le second, A genoux : connaissance charnelle, dissolution masculine, faire du féminisme, parle d’hétéronormativité et de désir. Il utilise les concepts de déterritorialisation, puissance et pouvoir de Deleuze et Guattarri et les applique au corps des hommes. Pourquoi cherchons-nous si souvent à conquérir l’espace, prendre de la place, tout en nous protégeant constamment contre les attaques, en fermant notre corps ? Pourquoi avons-nous si peur de la pénétration ?

Sans toujours en parler explicitement, ces textes proposent tous les deux des pistes particulières par rapport à la place des hommes dans les luttes contre le patriarcat. Plutôt que de se demander si et comment un homme pourrait être féministe, ou si un oppresseur peut participer aux luttes des individus qu’il opprime (ce qui reste une bonne question), ils proposent que les hommes ne soient plus seulement des soutiens aux luttes féministes mais travaillent sur leurs relations au sein de leur classe de genre.

2016

PDF mis en page

Street Transvestites Action Revolutionaries

STAR 2.inddSurvival, revolt, and queer antagonist struggle

« I wanted to do every destructive thing that I could think of at that time to hurt anyone that had hurt us through the years »
Sylvia Rivera

publié par Untorelli press

 

 

 

PDF mis en page

Toward the queerest insurrection

Queerest Final_0Lenin and Marx have never fucked the ways we have

publié par the Mary Nardini gang, criminal queers from Milwaukee, Wisconsin.
Aussi disponible en français dans la brochure « Queer ultraviolence »

PDF mis en page

Transsexualité et privilèges masculins

Transsexualite_et_privilege_masculin_fiction_ou_realiteFiction ou réalité?

Tiré du livre Diversité sexuelle et constructions de genre
sous la direction de Line Chamberland, Blye W. Frank, Janice Ristock

 

 

 
 

PDF mis en page

Vous avez dit inter-quoi?

intersectionalitePour une analyse de l’imbrication des rapports de domination

Ma rencontre avec l’intersectionnalité. Novembre 2006. Un colloque féministe à l’université de Lausanne. Je ne me rappelle plus l’intitulé exact mais le thème général était l’imbrication entre le sexisme et le racisme.

Publié dans Timult numéro 7, septembre 2013.

 
 
 
 

PDF