Category Archives: CONSENTEMENT / VIOL

A stand up start up

UntitledConfronting sexual assault with transformative justice

Table of contents:
– starting group? start here
– PSU: points of unity
– language
– grounding our work
– PSU: our approach and analysis
– Philly’s pissed: shifting the balance of power in our communities
– Self care now! sustoining ourselves, sustaining each others
– intro to transformative justice
– taking risks: implementing grassroots community accountability strategies

par le collectif Philly Stands Up

PDF mis en page

Accounting for ourselves

accounting_for_ourselvesBreaking the impasse around assault and abuse in anarchist scenes

Sexual assault and abuse continue to plague anarchist scenes. In response, we’ve developed processes to hold each other accountable outside of the state. But why can’t we seem to get them right?
This essay examines the context in which these community accountability models emerged and analyzes the pitfalls we’ve encountered in trying to apply them. To move beyond the impasse around sexual violence within our scenes, we’ll need to challenge the idea of community itself and take our resistance in new directions

Publié par Crimethinc.com

PDF mis en page

Apprendre le consentement en 3 semaines

le_consentement_en_3_semaines_livret.pdfMéthode et exercices pratiques
Traduction de textes étasuniens sur le consentement, extraits de la brochure « Learning Good Consent »
(Also available in english here)

Cette brochure est composée d’une dizaine de textes traduits de l’anglais sur le sujet du consentement. Ils proviennent tous d’une brochure étatsunienne, « Learning Good Consent ». Les textes ont été traduits par le groupe de traduction Croute. On a choisi de traduire celle-ci parce qu’elle présente des textes variés, qu’elle nous a beaucoup marquéEs et qu’on voulait la partager avec les copainEs. Ces textes parlent de sexualité(s), d’agressions, etc. C’est des sujets qui remuent. Faites attention à vous avant de la lire, mettez-vous dans un contexte confortable, et n’oubliez pas de prendre soin de vous !

publié par les éditions Croute, printemps 2014

PDF mis en page

Ask first!

ask firstResources for supporters, survivors and perpetrators of sexual abuse

 

 

 

 

 

PDF mis en page

Association is not causation

ModeleDeCouverture01Alcohol and other drugs do not cause violence

The “demon rum” explanation for violence and abuse in the home is one of the most pervasive and widely believed explanations for family violence in the professional and popular literature.
It is our contention that […] there is little empirical evidence to support the claim that alcohol and drugs act as disinhibitors and are of primary importance in explaining family violence. Stated another way, there is little scientific evidence to support the theory that alcohol and drugs such as cocaine and crack have chemical and pharmacological properties that directly produce violent and abusive behavior. Evidence from cross-cultural research, laboratory studies, blood tests of men arrested for wife beating, and survey research all indicates that although alcohol use may be associated with intimate violence, alcohol is not a primary cause of the violence.

De Richard G. Gelles et Mary M. Cavanaugh
Publié dans Current Controversies on Family Violence

PDF mis en page

Beautiful, difficult, powerful

UntitledEnding sexual assault through transformative justice

The Chrysalis Collective formed when a friend and member of our community experienced acquaintance rape by another local activist.

The Chrysalis Collective

 
 
 
 
 

PDF mis en page

Beginners guide to responsible sexuality (for men)

beginners guide to responsible sexualityIt is our responsibility as people who identify as experiencing male priviledge to deconstruct internalized ways of thinking and acting towards wimmin as well as how we think and act towards each other.

 

 

 

 
 

PDF mis en page

Behind the closet doors

behind the closet doorConfronting emotional abuse in intimate relationships

The contents of this zine have to do with emotional abuse in intimate relationships. An intimate relationship is often romantic but is not exclusively so – both can be abusive. For this draft of the zine we decided to focus largely on emotional abuse as it manifests in romantic partnership.

Publié par Support New York

 

 

PDF mis en page

Betrayal

UntitledA critical analysis of rape culture in anarchist subcultures

« Damaged people are dangerous
They know they can survive »

 

 

 

 

 

PDF mis en page

Combien de fois quatre ans ?

Combien de fois 4 ansTrois textes sur les viols et les violences sexistes dans le milieu alterno

En 2000, j’ai été violée par un mec qui gravite dans le milieu militant/squat/punk.
 Je me suis longtemps demandée ce que je pouvais faire, et là, huit ans après, j’ai eu envie de publier ces 3 textes. 
Les deux premiers se ressemblent beaucoup, ils ont pourtant été écrits à 4 ans d’intervalle. 
Le troisième est sorti comme ça, très vite.
 Je ne sais pas encore quelles vont être les suites de tout ça, ça me fait du bien de sortir toute cette merde.

 

 

PDF mis en page

Comment s’assurer qu’elle est consentante et désirante

ConsentanteDesiranteUn guide pour les hommes qui ne veulent pas violer

traduction de Emilie

 

 

 

 

 
PDF

Consentement: un truc… de pede?

consentement_un truc de pedeCette brochure aborde la question du consentement à partir du point de vue et du vécu de garçons qui couchent avec d’autres garçons. Elle a l’intention d’en montrer les spécificités et les enjeux particuliers en même temps qu’elle insiste sur l’importance de se sentir concerné personnellement par cette question (du consentement) quand on est gay/pédé. Elle est composé par deux textes qui partent de vécus personnels : une traduction de l’anglais du texte « Positive consent for dudes who get it on with dudes », suivie par un deuxième texte qui revient plus sur des histoires de constructions sociales de genre et de rapports de domination.

juillet-aout 2013

PDF mis en page

Corps – Accord ?

corps accords100 questions sur les interactions sexuelles

 

 

 

 

 

 

PDF mis en page

De la misère sexiste en milieu anarchiste

de la misere sexiste en milieu anarchisteUn pavé de plus dans l’anar

Compilation de textes écrits par des femmes et des hommes

Ces textes ont étés écrits dans le stress, la précipitation, l’urgence mais surtout la colère… 
La colère d’évoluer dans un milieu qui se prétend déconstruit, révolutionnaire, mais au sein duquel se perpétue le sexisme, sexisme d’autant moins dénonçable que personne ne veut admettre son existence.
Au mois de novembre 2007, des femmes ont commencé à parler de violences sexistes subies dans le milieu anarchiste. Un groupe mixte s’est constitué de façon formelle (sur la base d’un groupe affinitaire préexistant) dans le but d’agir collectivement sur ces violences, à partir des questions suivantes : 
comment faire cesser ces situations?
 Comment aider la femme à en sortir? Comment amener l’homme à remettre en question ses comportements?
 Qu’est ce qui est réparateur pour la femme?
Ce groupe a décidé d’intervenir dans des situations de violence particulières, notamment de viol et de violences conjugales. Il a mis en place des confrontations entre agressée et agresseur, des espaces de parole pour réfléchir aux situations de violence rencontrées.
Les textes rassemblés ici ont été distribués à un maximum de personnes dans le milieu anar nancéien, afin de briser le silence et d’amener chacun-e à regarder ce que trop souvent on feint d’ignorer.
Ce que nous voulons, c’est que l’antisexisme cesse de s’arrêter à la dénonciation d’un système abstrait et extérieur à nous, mais qu’il devienne une réalité concrète. Qu’il soit au centre de nos quotidiens, que chacun-e accepte de le regarder en lui/elle-même, chez son ami-e, son amant-e, dans son groupe militant. Et qu’enfin les choses changent.

PDF mis en page

Dire non n’est jamais anodin

dire_non_n_est_jamais_anodinViol et domination sexuelle ordinaires dans les relations hétérosexuelles

Le viol est un drame. Les filles violées sont des victimes. Chacune, chaque fille, adolescente puis femme, nous sommes tenues depuis l’enfance à le craindre. Souvent avec la meilleure intention du monde.

publié par Timult / numéro 6 / septembre 2012

PDF

Don’t be a dick

don-t be a dickThis is a zine intended primarily for straight non-trans men to do something about sexual violence and rape in their own lives. In a way, I’m writing this for my past self – I could have used something like this a couple of years ago.

 

 

 

 
 

PDF mis en page

Don’t rape each other

Consent is a community issue!

What is consent?
Consent is the expressed willingness to engage in a specific act or behavior. This applies to many different contexts, but we’re mostly going to focus on those that are overtly sexual.

publié par The Olympia street medics collective

 

 
 

PDF mis en page

Du caractère polymorphe et multicolore du relou en milieu urbain

« Non mais qu’ils ne respectent pas les femmes chez eux, c’est leur problème, mais ici, on est en France ».
« Je suis pas raciste, mais j’en ai marre de me faire draguer dans la rue! ».
« C’est dans leur culture, ils n’ont pas le même rapport à la séduction ».
Ces déclarations n’ont pas particulièrement été tenues par des membres du FN ou même des personnes se disant (se pensant) racistes. Non. Ce sont des déclarations que j’ai entendues, que j’entends régulièrement, dès que l’on parle de harcèlement de rue.

de Clemmie Wonders

 
 

PDF mis en page

En finir avec les violences machistes

enFinirAvecLesViolencesMachistes_brochureLa société favorise la violence à l’égard des femmes, et cela est valable pour toutes les formes de violences, que ce soit le viol, les violences conjugales, le harcèlement sexuel ou toutes les violences « anodines » faites aux femmes.
Les violences faites aux femmes semblent invisibles. Les commissariats de police, les centres psys et les féministes voient des femmes violentées tous les jours. Beaucoup d’autres sont isolées et invisibles. Le reste de la société ne les voit pas.
L’idéologie dominante ne permet de voir ces violences que comme des phénomènes individuels isolés. Pourtant cette violence est structurelle. Elle est la garantie de stabilité du système patriarcal, fondé sur le pouvoir des hommes et la soumission des femmes. Nous ne voulons pas prendre le pouvoir, mais le détruire.
Dans cette brochure nous verrons comment déjouer la stratégie mise en place par les
 agresseurs.

de Maïa

PDF mis en page

Guaranteed to wreck any party

guaranteed to wreck any party


Hopefully the beginning of a necessary yet insanely awkward dialogue on surviving sexual abuse, being male and playing a more pro-active and useful role in fighting sexual violence

Ah that really sucks… said in a noticeably sheepish, uncomfortable tone of voice; really would prefer to change the subject.

 

 

PDF mis en page

Hommes… Nos abus sexuels…

Hommes6Certains hommes jouent fort bien de leur situation de dominants et méprisent consciemment des femmes en les utilisant/abusant sans scrupules. Ils sont nombreux, mais ils ne sont sans doute pas la majorité. Je veux plutôt m’adresser à ceux qui comme moi gardent le sentiment d’être de bonne volonté, mais ont intégré beaucoup de schémas de notre société patriarcale et ne se rendent pas toujours bien compte : qui outrepassent les limites des femmes « sans le vouloir vraiment »… si tant est qu’une véritable bonne foi soit possible en situation de domination. Car on a aussi appris à abuser plus ou moins consciemment des situations d’autorité ou de pouvoir.

 

 

PDF

How to put together your own consent workshop

How To Put Together Your Own Participatory, Community-specific,How to put together your own participatory, community-specific, radical consent workshop

Including:
– in depth workshop curriculum to use/adapt with definitions and activities
– how to be a good facilitator
resources
– and more…

 

 

PDF mis en page

I’m having a long sequence of DE JA VU

Wild Geese
You do not have to be good, you do not have to crawl on your knees for a hundred miles through the desert repenting, you only have to let the soft animal of your body love what it loves.
Tell me about despair, yours and I will tell you mine. Meanwhile the world goes on, meanwhile the sun and the clear pebbles of rain are moving across the landscape, the mountains and the deep trees, the prairies and the rivers. Meanwhile in the clear blue air the wild geese are heading for home again.
No matter who you are, no matter how lonely, the world offers itself to your imagination, calls to you like the wild geese, harsh and exciting, over and over again, announcing your place in the family of things.
Mary Oliver

de Elana
Publié par The society for community self and earth

Issue 1, august 2001

PDF mis en page

If a man commits rape

If a Man Commits Rape in Newtown and No One Knows How to Deal wiin Newtown and no one knows how to deal with it…
…then did it ever really happen?

Consent is crucial. Rape is real. Touch me and die. I came here to dance!

This zine was adapted from the zine « If a man commits rape in Isla Vista and no one is about to stop it… Then did it ever happen? ». I came across it when dealing with my own rape, and the sentiments expressed were frighteningly similar to my experience of being raped and of trying to address it in an activist/anarcgist/radical identified community.

PDF mis en page

It’s down to this

it s down to thisReflections, stories, experiences, critiques and ideas on community and collective response to sexual violence, abuse, and accountablity

A zine compilation that reflects upon and questions where we are at in seeking out new and alternative ways to respond to sexual violence within whatever sort of collectivity of people.

de Claire Urb

 

PDF mis en page

Je ne suis pas un égoût séminal

brochure viol 27.pub

Recueil de textes sur le viol comme arme de la domination patriarcale

Les quatre textes de cette brochure présentent le viol comme s’enracinant dans un ensemble de valeurs et de normes en même temps qu’il se fait un des vecteurs de la domination masculine. (On pourrait presque le voir comme un privilège du genre masculin qui a toute liberté (ou presque) pour satisfaire/assouvir ses désirs et/ou pulsions sexuelles.)
L’arbre qui cache la forêt – ou le contraire…, par Claud[e].
La femme comme champ de bataille, par Matei Visniec.
Impossible de violer cette femme pleine de vices, par Virginie Despentes
Viol, domination – soumission et pornographie, par Shere Hite
 

PDF mis en page

Je veux une trêve de vingt-quatre heures durant laquelle il n’y aura pas de viol

je veux une treveDiscours d’Andrea Dworkin prononcé à la Midwest Regional Conference de la National Organisation for Changing Men, au cours de l’automne 1983 à St Paul, dans le Minnesota.

« En un sens, c’était un rêve féministe devenu réalité : qu’est-ce que tu dirais à 500 hommes si tu le pouvais ? Voici ce que j’ai dit, comment j’ai saisi ma chance. Les hommes ont réagi avec un amour et un soutien considérables, et aussi avec une animosité considérable. Les deux. Seul un homme sur 500 m’a menacée physiquement. Il a été stoppé par une garde du corps (et amie) qui m’accompagnait. »

Andrea Dworkin

 

PDF mis en page

Jour après jour…

jour_apres_jourViolences entre proches : Apporter du soutien et changer les choses collectivement

C’est à tout le monde de donner du soin, de l’attention du temps et de l’énergie pour prendre en charge les violences interpersonnelles perpétrées au sein de nos communautés. Voici quelques pistes pour une prise en charge volontaire par le biais de rôles définis et clairement partagés afin d’éviter que tout le monde (ou personne) s’en mêle ! Le but est de nous outiller collectivement pour que plus de monde s’empare de ces questions et que chacun·e prennent ses responsabilités. Devenez / redevenez / restez plus fortes, plus autonomes et plus responsables dans cette communauté qui vous / nous est essentielle !

par LTDP

PDF mis en page

Juste une histoire de fille

juste une histoire de filleCette brochure est un témoignage sur des violences exercées par un homme « anti-sexiste » dans un couple hétéro. Y est racontée cette histoire de couple, comment j’en suis sortie et aussi quelle solution collective a été apportée pour que ces violences soient reconnues et que je puisse tourner la page.
En espérant que ce témoignage ouvre la porte à une prise en charge collective plus systématique de ces situations, trop souvent confinées dans la sphère privée.

 

 
 

PDF mis en page

La non-violence est patriarcale

Aussi, quel genre de notion de la liberté n’inclue pas que les femmes puissent se défendre elles-même? En réponse à la supposition selon laquelle les femmes ne peuvent être protégées que par de plus larges structures sociales, l’activiste Sue Daniels nous rappelle: « Une femme est capable de repousser un agresseur masculin par elle-même… Ce n’est absolument pas une question de force physique – c’est une question d’entraînement »

de Peter Gelderloos
publié par les Editions Tatanka, repris depuis le journal en ligne Le cri du dodo

 

 

PDF mis en page

Lavomatic

lavomaticLave ton linge en public

Des pistes de réflexion sur la justice et la prise en charge des violences de genre dans les milieux anti-autoritaires (et aussi des ras-le-bol…).

Sommaire :
– Les Enrageuses
-Quelques réflexions en guise d’introduction
– Point de départ

1ère partie : À propos de la violence
– Pour réfléchir à un concept
– Quelques évidences
– Quelques questions

Éléments théoriques
– Autour de ce qui peut être considéré comme violent
– Binarité et réciprocité
– Au-delà d’une vision binaire

Dans l’espace et le temps
– Terrains propices aux violences de genre et leur invisibilisation
– Avec le temps va… tout s’en va ?

2ème partie : À propos de la justice
Réflexions anti-carcérales dans une perspective féministe
– Autogestion et responsabilisation
– Nous ne sommes ni des juges ni des flics

Personnel et politique
– Les Grandes Luttes… prioritaires ?
– Le rapport aux « monstres »

Et maintenant ?

deuxième édition janvier 2009

PDF mis en page

Le cahier de vacances – Apprendre le consentement en 3 semaines !

arton1315Pour travailler tout au long de l’été sur des relations plus épanouissantes !

Après “Le consentement en 3 semaines” voilà “Le cahier de vacances” pour travailler sur des relations plus épanouissantes tout au long de l’été ! Emporte-le à la plage et détends-toi. SeulE ou avec unE amiE, unE amantE, prends le temps de le feuilleter, de faire tous ou quelque-uns des exercices, de le poser et d’aller piquer une tête puis d’y revenir quand ça te chante.
Le consentement sur le papier ça a l’air du tout cuit : oui c’est oui, non c’est non et tout ce qui n’est pas non n’est pas forcément oui. Mais pourtant dans la pratique qu’est-ce qu’on pêche ! Comment être sûrE de ce dont on a envie ? Comment poser ses limites sans vexer l’autre ? Comment arriver à dire ce qu’on désire sans trop rougir ? À gérer nos émotions ou notre frustration quand on nous dit non ? Comment communiquer sur nos envies sans déboucher sur des malentendus, des incompréhensions qui mènent au ressentiment, et aux reproches ? Pour répondre à toutes ces questions, le cahier de vacances du consentement propose des outils amusants et accessibles pour aller vers une pratique du consentement positive et radicale.

Par Proute

PDF mis en page

Le consentement

le_consentement100 questions sur les interactions sexuelles…

04_As-tu déjà parlé de consentement avec ton/ta partenaire ou avec des ami-e-s ?
42_T’arrive-t-il de te sentir obligé-e d’avoir une relation sexuelle ?
64_As-tu déjà essayé de demander à une personne ce qu’elle ressentait ?
70_Que penserais-tu de ta/ton partenaire s’ille décidait de ne pas avoir de relations sexuelles pendant une semaine, un mois, un an ?
96_Parles-tu de sexe et/ou de consentement lorsque tu n’es pas au lit ?

Le but de ces questions est d’élaborer une réflexion sur les interactions sexuelles et la notion de consentement. Nous vous invitons à vous les poser réellement et profondément, en prenant le temps et sans être sur la défensive, afin qu’elles puissent réellement enclencher des processus de réflexion qui seront bénéfiques tant pour vous que pour vos partenaires et le milieu dans lequel vous évoluez.

QUI NE DIT PAS OUI, NE CONSENT PAS !

troisième édition mai 2011

PDF mis en page

Le consentement: explication avec la métaphore de la tasse de thé

Comme une tasse de thé, le consentement c’est pas compliqué.
Ce texte propose d’expliquer le consentement de manière simple en prenant la métaphore du consentement ou de son absence à une tasse de thé.
Il convient néanmoins de garder un regard critique car on ne peut que difficilement assimiler une tasse de thé à une relation sexuelle! Ce texte devrait donc être lu en bonne intelligence.

 

 

 

PDF mis en page

Le viol ordinaire

Le_viol_ordinaireIl est question dans ce texte de viol ordinaire, « une forme de « viol doux » (pourrait-on dire), un de ces viols qui se cachent dans les relations amicales, amoureuses, conjugales. C’est peut-être la plus répandue des formes de viols. Et aussi celle dont on ne parle pas beaucoup parce que ce n’est pas un de ces viols de parkings ultra violents, où un inconnu use de sa force physique pour nous soumettre à ce qu’il veut en nous tabassant. C’est le viol sournois, le viol déguisé en amour, le viol de la soirée entre copains, le viol du foyer, le viol du petit copain… »

2008

PDF mis en page

Learning good consent

learning good consent Des extraits aussi disponibles en français ici

-Consent questions
-Queers, kissing and accountability
-Let’s talk about consent
-What is safety?
-Positive consent for dudes who get it on with dudes
-Back safely
-Checklists for clearer communication
-Sexual identity
-Numbers
-Desiring consent
-Consent workshop
-The basics
-Signs to look for in a battering personality
-A personal bill of right

publié par Riot grrr press

PDF mis en page

Les « infractions contre l’intégrité sexuelle »:

ModeleDeCouverture01Reflet des normes patriarcales et hétérosexistes, quelques pistes de réflexion.

Dans sa définition actuelle, le viol est considéré en Suisse comme la contrainte exercée sur « une personne de sexe féminin à subir l’acte sexuel ». Autrement dit, pour que le viol soit reconnu légalement comme tel, il doit résulter d’une pénétration vaginale par un pénis en érection.

Publié par Viol-Secours

 

 

PDF mis en page

Les violences conjugales

Violences conjugalesLe couple hétéronormé est le bastion de la violence machiste. En son sein se perpétuent les mécanismes de la domination masculine, bien à l’abri derrière la frontière de l’intime. Si nous voulons changer les rapports sexistes qui sous-tendent tout notre système social, nous devons nous montrer particulièrement attentifs/ves à ce qui se cache dans le « privé ». Parce que nous sommes tou-te-s imprégné-e-s des constructions sociales qui font de nous des hommes ou des femmes, nous les reproduisons tou-te-s. A chacun-e de nous d’accepter de les regarder, de les remettre en cause dans nos propres relations comme dans celles de notre entourage.

2007

PDF mis en page

Let’s talk about consent

LetsTalkConsentConsent can never be assumed, consent isn’t defined the same by everybody, consent can be nonverbal including body language, consent is never assumed with stranger OR long term partners, consent is an ongoing process at each new stage, consent is only possible when so is healthy communication.

 

 

 

 

PDF mis en page

Let’s talk about consent baby

Let's Talk About Consent BabySing it like salt n’ pepa

The Down thewre health collective is ever-evolving, occasionally defunct and working on examining issues of health, sexuality and gender. We strive to support one another’s learning and bring up body and mental health issues that to often get unaddressed .

de Down there health collective

 

 

PDF mis en page

Men can stop rape

MenCanStopRapeWhy should men care about sexual violence?
rape: a men’s issue

When someone says, « I was raped »…
supporting survivors

Stopping rape
what men can do

Racism and rape
how are they connected?

What should you know…
about men who have been sexually assaulted

PDF mis en page

Men unlearning rape

menunlearningrape« How do you know when a friend wants to kiss on a date? » We’ve asked to thousands of young men in the last year. (…) The « we » here is Men Stopping Rap. (…) We’ve begun to have a vision of the world without men raping. We want that world now, and we’re learning what we have to do to help that happen.

publié à l’origine dans Changing Men Magazine 22, winter/spring 1991

 

 

 

PDF mis en page

Ni normal, ni extraordinaire

normalpdf-161634L’écriture de ce texte a surgi de la nécessité d’aborder la question des violences sexuées (ou plutôt genrées) et sexuelles dans des environnements proches. Nous sommes en effet convaincues que ces situations très concrètes, au delà de l’autodéfense immédiate, nécessitent de traiter les mécanismes généraux qui les sous-tendent.

 

 

 

 

PDF

Non c’est non

non c est non

 

 

 

 

 

 

 

PDF mis en page

Nous sommes touTEs des survivanTEs, nous sommes touTes des agresseurSEs

Nous_sommes_touTEs+ Que faire quand quelqu’unE te dit que tu as dépassé ses limites, l’as misE mal à l’aise ou agressée
Un début…

Cette brochure est composée de deux textes traduits de l’anglais. Le premier, Nous sommes touTEs des survivanTEs, nous sommes touTes des agresseurSEs a été publié par Crimethinc, un périodique anarchiste étasunien. Il est suivi de Que faire quand quelqu’unE te dit que tu as dépassé ses limites / l’as misE mal à l’aise / ou agresséE. Ce guide a été diffusé à la fois sous forme de dépliant, mais également sous forme de brochure avec Nous sommes touTes… C’est cette version qu’on a choisi de publier, parce qu’ensemble ils lancent de pistes pour une réflexion et du débat autour des réponses communautaires et individuelles qu’on pourrait imaginer face aux situations d’agressions.

Also available in english:
First part here
Second part here and here

PDF mis en page

On the table; my sexual assaults

OnTheTableI remember every fucking moment and perhaps, somehow I am a bit too soft. Or a bit too grateful: I have not been raped by most definitions and I lie in waiting for it to happen, because by all statistics it will and I carry this anticipation with me to the post office, to the beach, the bedroom. Sexual assault defines my past but also my future.

 
 

PDF mis en page

Organizing for community accountability

CommunityAccountabilityWe are told to call the police and rely on the criminal justice system to address violence within our communities. However, if police and prisons facilitate or perpetrate violence against us rather than increase our safety, how do we create strategies to address violence within our communities, including domestic violence, sexual violence, and child abuse, that don’t rely on police or prisons?

 

 

 

 
PDF mis en page

Philly’s pissed & Philly stands up

Skeletonv2.inddInterview by Beck Levy for Give Me Back

Both groups are committed to developing coor-dinated, radical, grassroots mechanisms to confront sexual assault. Philly Stands Up works directly with perpetra-tors, and Philly’s Pissed works with survivors. Both groups are actively engaged in education, prevention, and outreach

 

 

 

 

PDF mis en page

Pour une fois j’ai dit NON

Dans cette brochure il est question de viol. Pas d’un viol dans une ruelle sombre, tard le soir, par un inconnu violent et déséquilibré. Non, il y est question d’un viol commis par un « camarade » sur un lieu de lutte.

Au départ, je souhaitais surtout écrire un témoignage, parce que lire d’autres écrits fait partie de ce qui m’a aidé à avancer. Lire que je n’étais pas seule à l’avoir vécu mais surtout ressenti, lire les mots d’autres pour pouvoir trouver les miens.

Témoigner aussi d’une situation qui n’est malheureusement pas unique. Parce que trop d’histoires ressemblent à la mienne mais qu’elles finissent souvent par s’évanouir dans les mémoires et ne restent que des histoires « individuelles ». Alors il était important pour moi de dire, en espérant que cela puisse aider d’autres personnes à ne pas se sentir seules, trouvent la force de réagir (au sens large, ça commence déjà par ne pas rester dans la culpabilisation et essayer d’en parler). J’ai aussi trouvé important d’ajouter quelques références théoriques pour aider à mieux comprendre certains mécanismes et ainsi peut-être donner des pistes aux survivant.e.s pour avancer et à leurs proches pour les soutenir.

Et puis, au fur et à mesure que je décrivais ma relation avec cet homme qui m’a violée, que j’y réfléchissais et en parlais, plein de liens ce sont faits avec mon éducation, la société dans laquelle j’ai grandi, l’intégration de certaines normes en bref avec ce qu’on appelle, je l’ai découvert, la « culture du viol ». Ce ne sont pas « que » des situations individuelles, elles s’inscrivent dans un contexte social sexiste que je tenais donc à repréciser.

En tout cas, j’espère que par ce témoignage et ces réflexions j’ai réussi à transmettre un peu de cette force, cette conviction que ce n’est pas encore perdu, nous sommes nombreus.es, on ne pourra pas nous faire taire, nous ne sommes pas les coupables et nous méritons tou.te.s d’être respecté.e.s et considéré.e.s.

de Black Hood

PDF mis en page

Premiers pas sur une corde raide

premiers-pas-sur-une-corde-raide« Ainsi, de briser le silence, la question devient celle de comment libérer la parole de manière à ce que chacun.e puisse, vis-à-vis de son vécu, examiner ses gestes. »
Ce texte, publié initialement à Montréal en février 2014, traite de la question des agressions sexuelles et des réponses à leur donner…

Anonyme, 2014
publié par Tout mais pas l’indifférence

 

 

 
PDF mis en page

Que faire quand

que_faire_quandQuelqu’une te dit que tu as dépassé ses limites, l’as mise mal à l’aise, ou agressée

un début

Also available in english here and here

 

 

 

PDF mis en page

Qui ne dit mot consent

qui_ne_dit_mot_consent_V2-cahierConsidérations sur le viol et le patriarcat

Ces « considérations sur le viol et le patriarcat » s’attaquent de front à différentes questions comme celles de la sexualité, du corps, du consentement, des limites qu’on réussit à fixer ou pas, de l’État, de la domination masculine, de la construction sociale des femmes, de comment s’organiser contre les violences sexuelles, etc.
Elles sont suivies d’une bibliographie et d’un texte sur la masturbation et la pornographie.

 

 

 
PDF mis en page

Sans retenue nous fêtons notre absence de retenue

alcooletcultureduviolAlcool et culture du viol

End rape culture

témoignage d’une féministe et antifasciste Bulgare

 

 
 

 

PDF mis en page

Sous le tapis le pavé

sous_le_tapis_le_paveLes violences sexistes dans les milieux militants qui se revendiquent anti-sexistes et anti-autoritaires

De la remarque insistante en soirée à une agressivité latente, d’un machisme gentiment étouffant à une main au cul, les violences sexistes sont multiples et prennent plusieurs formes. Elles se cachent et se déchaînent aussi dans l’intimité, au sein des couples.
Comment parler de ces violences dans nos milieux ?
Comment dire : mon copain m’enferme, me bat, m’insulte, oui mon copain, qui est aussi votre pote, avec qui vous militez depuis des années… Vivre et militer ensemble, cela crée des liens particuliers, avec des codes et des principes tacites.
Que faire quand on apprend telle ou telle histoire sordide, qu’on reçoit telle ou telle confidence ?
Que faire en collectif ?
Nous voulons que le sujet des violences sexistes dans nos milieux ne soit plus un tabou, un sujet négligé, dont les femmes parlent entre elles en sourdine, comme si elles étaient, somme toute, les seules concernées. 
Pour nous ces violences ne sont pas des histoires de « vie privée », elles résultent d’une société sexiste où règne des rapports de domination : ces violences sont des actes de contrôle récurrents sur les femmes. 
On parle toujours des femmes victimes de violence, comme si leur seul rôle à jouer était passif. Pour nous les femmes résistent à ces violences, chaque jour, en tout lieu, dans la rue et dans leur maison. Nous voulons parler de femmes résistantes.

Ce recueil a été réalisé par le collectif non-mixte femmes-trans* SOUS LE TAPIS LE PAVÉ à Lausanne, suite à un travail en commun entre 2011 et 2012.

PDF mis en page

Soutenir un.e survivant.e d’agression sexuelle

soutenir_unE_survivantE_d_agression_sexuelleSi vous êtes une personne qui vit et évolue sur cette planète, vous connaissez quelqu’un qui a survécu à une agression sexuelle. Le nombre de femmes, hommes et personnes trans (c’est-à-dire des personnes qui ne rentrent pas dans un système de genre binaire mâle/femelle) qui subissent des agressions sexuelles est inconnu, ceci à cause des phénomènes de silence culturel, mise en doute de la parole de la personne, et de la peur d’encore plus de violence autour du viol.

La liste de principes qui va suivre a été faite dans le but de vous aider à soutenir quelqu’un dans son processus « d’aller mieux », au cas où vous vous trouveriez dans une situation où vous pourriez le faire.

Neuf principes pour le soutien aux survivant-e-s :

1/ La santé et la sécurité d’abord
2/ Restaurer le choix
3/ Croire
4/ Se taire et se laisser guider
5/ Pas de violence supplémentaire
6/ Connaître ses limites
7/ Rester impliqué-e et rester flexible
8/ Il ne s’agit pas de vous. Il ne s’agit pas de vous. Il ne s’agit pas de vous
9/ Travailler pour comprendre le processus de survie

PDF mis en page

Support

SupportI never had many friends myself, but there were often boys who attempted to make me feel welcome.
It was, however, nearly always a certain kind of trade-off.

 

 

 

 

 

PDF mis en page

Taking the first step

Taking the First Step: Suggestions to People Called Out for AbusSuggestions to people called out for abusive behavior

What you see before you is a work in a progress and will likely remain so. I write this to encourage dialogue and to provide a resource to people dealing with difficult situations. I do not write this to provide answers to every situation where someone is accused of abuse. Every situation will have unique characteristics that require unique responses and courses of action. What I hope is that this will spark a dialogue about how people accused of rape or abuse or sexual assault should conduct themselves regardless of their feelings of guilt or innocence.

de Wispy Cockles
publié par Clamor Magazine

PDF mis en page

Towards a pro-consent revolution

It might be debated on an increasingly regular basis within the counter-culture but it’s not discussed enough as a whole. It remains awkward for people to bring up at the best of times and regrettably the concept is commonly misunderstood, with little information circulated on how to gin grant, or refuse consent. Thus, it’s imperative discussions take place to ensure there is wide-spread agreement on its importance for all of us.
Yes, ALL OF US!

 

 

 

PDF mis en page

Viol

violL’hypocrisie d’une société consiste à ne pas reconnaître que les violences sexuelles ont toujours fait l’objet d’une relative tolérance. Le fameux « ou, bien sûr, mais… »… Comme si un homme n’était pas le seul et unique responsable d’un acte qu’il a décidé et commis. Il n’existe pas de circonstances atténuantes, quoi que l’on veuille en dire.

Publié sur 1libertaire.free.fr

 

 

 

PDF mis en page

VS – Violences sexistes

VSTémoignages

On nous a demandé de nous taire
mais on a l’esprit de contradiction

de Collectif
édité par Tan

 

 

 

PDF mis en page

We are all survivors…

we_are_all_survivors… We are all perpetrators

What to do when someone tells you that you violated their boundaries, made them feel uncomfortable, or commited assault.

A start

Aussi disponible en français ici et ici

PDF mis en page

What do we do when ? #2

what do we do when 2A zine about community response to sexual assault.
Issue #2

Each letter a bullet

 

 

 

 

PDF mis en page

What to do when

What to do when someone tells you that you violated their boundaSomeone tell you that you violated their boundaries, made them feel uncomfortable, or commited assault.

Aussi disponible en français ici et ici

 

 

 

 

PDF mis en page

What’s love?

what s loveEmotional abuse in intimate relationships

emotional abuse – coercion, humiliation, intimidation, when ne person manipulates another’s emotional state for thir own ends.
Sounds familiar? Emotional abuse, defined this way, is perpetrated everywhere – by police, the state, parents, even by friends and intimate partners (boyfriends, girilfriends, etc.). If not growing up in emotionaly abusive households, most everyone in this culture is schooled in how to emotionally fuck up ourselves and everyone around us. So it’s a given, then, that emotionally abusive relationships are very common,
 

PDF mis en page

Witch hunt

Witch HuntAddressing mental health and confronting sexual assault in activist communities

by Annie Anxiety

 

 
 

PDF mis en page

Y’en a ras-le-viol!

y_en_a_ras_le_violDes femmes parlent du viol

Textes de Virginie Despentes (2006)
Emmanuèle (1970)
et Gail Pheterson (1984)

Impossible de violer cette femme pleine de vices – Virginie Despentes – King Kong théorie – 2006
Le viol – Emmanuèle – paru dans Libération des femmes année zéro revue Partisan – juillet-octobre 1970
L’impudicité comme souillure – Gail Pheterson – Le prisme de la prostitution; Le stigmate de putain: crime d’impudicité* – 1984-1985

PDF mis en page