Une analyse anarchiste de la Théorie du Privilège

Le but de ce texte est de présenter une analyse anarchiste et de lutte des classes de la Théorie du Privilège. Nous sommes nombreux à penser que le terme “privilège” est utile pour parler de l’oppression liée à la classe économique. Mais il peut aussi nous aider à comprendre comment diverses oppressions affectent nos relations sociales et le croisement de nos luttes au sein du prolétariat. Cette analyse est le fruit du travail de l’assemblée des femmes de la Fédération Anarchiste (du Royaume-uni). Ce texte ne représente pas tous nos points de vue et fait partie d’une discussion en cours au sein de la FA.

par l’Assemblée de femmes de la Fédération anarchiste britannique
traduit par le groupe Regard noir de la Fédération anarchiste

 

PDF mis en page

Les privilèges de la blanchité, mâles, hétérosexuels et classistes

Sur une base quotidienne, en tant que « Blanc » ou « Blanche »…
1. Si je le désire, je peux m’arranger la plupart du temps pour être en compagnie de gens de ma « race »

Sur une base quotidienne, en tant qu’homme…
1. Lorsque je suis en compétition avec des candidates, mes chances d’être embauché pour un emploi jouent probablement en ma faveur. PLus l’emploi est prestigieux, plus les chances sont biaisées.

Sur une base quotidienne, en tant que personne hétérosexuelle…
1. Je peux, si je le souhaite, m’arranger la plupart du temps pour être en compagnie de personnes qui partagent mon orientation sexuelle.

Sur une base quotidienne, en tant que personne riche…
1. Je peux m’arranger pour connaître uniquement des personnes de ma propre classe en fréquentant exclusivement des endroits où ces personnes se rassemblent – voisinages, écoles, clubs, milieux de travail, etc.

compilation sur des bases de Peggy McIntosh, Barry Deutsch, Ketner et Hirschmann et le Women’s theological center
traduit et assemblé pour le Premier rassemblement pancanadien des jeunes féministes « Toujours RebELLEs »

PDF mis en page

 

Out of the closets and into the libraries

A collection of radical queer moments…

When I confronted my few older queer friends, they smiled apologetically and remarked, « you don’t know these histories because a lot of people that could tell these stories were either murdered by homophobes or murdered by AIDS. The rest of us, the survivors, either don’t know our own histories or are petrified to have any sort of relationships with the younger generations, fearing the label predator and child molester. »

de Conrad
publié par The bangarang collective

 

PDF mis en page

Homme proféministe: un oxymore

Avant de commencer cet article, il convient de préciser que ce qui sera désigné ici par « proféministe » désigne un homme qui se revendique proféministe (et, la plupart du temps, s’en sert), et pas forcément tout homme qui a parfois le malheur d’être appelé « proféministe » par d’autres gens.
Il y a un certain nombre d’articles qui dénoncent les dérives qu’il peut y avoir chez certains hommes proféministes (Daniel Welzer-Lang, par exemple) ; la thèse que je voudrais défendre ici, c’est qu’il y a un problème intrinsèque avec le fait pour un mec de vouloir se revendiquer proféministe.

de Lama
publié par Suck my glock!
 
PDF mis en page